Ca Bouge Info-news  sur TOTEM

Cliquez sur l'oreille.

 
 
MONSIEUR LE PREFET
Rajouter H ou F
Il sera publié après consultation.
* champs obligatoires
 

 

Je suis heureux de vous présenter notre Marraine Junior Sandy BRÉMOND sportive de haut niveau et qui passe son Bac.

Sandy prépare une thèse sur un projet qu'elle a choisi "LE BUS DES SÉNIORS". Nous l'encourageons vivement pour une réussite et être sur la première marche du Podium. Vous pouvez vous rendre sur sa page Facebook pour l'encourager....

 

 

DANS LE LOT "OH MY LOT"

Mardi 17 Une équipe de France 2 avec Marine HAAG Journaliste accompagnée de Francois Guingle était dans notre département du LOT pour réaliser un reportage sur le BUS DES SÉNIORS "JE BOUGE POUR MOI"   Le Bus faisait escale dans cette charmante commune d'ALVIGNAC LES EAUX, ou Mr le Maire était présent pour répondre aux questions de Marine HAAG. Ce reportage a été diffusé sur France 2 au JT de 13H00 et sur France 3. Vous pouvez nous envoyer vos commentaires à : contact@famcer.fr -

Voir le Reportage ICI

 

A VOTRE DISPOSITION SUR RDV

- Diététicienne Nutritioniste

- Sophrologue

- Psychologue

- Infirmière pour massage Ayurdédique.

- Cheffe de cuisine

- Juriste

Toutes les personnes qui exercent pour le compte de l'association AÉRÉ 46 et la FAMCeR sont des professionnelles reconnues de grandes qualités et diplômées. Ces professionnels peuvent intervenir à domicile. Pour prendre contact 07.82.20.40.44

-----------------------------------------------------------------------------------

Nous nous sommes rapprochés également des meilleurs professionnels de services et de santé que nous avons sélectionnés suivant des critères précis suite aux demandes pressantes de nos adhérents et leurs patients

SOS OXYGENE  - ISIS MÉDICALE - DOM'AIR

ALCURA - HARMONIE MUTUELLE

 

Déjà 15 mois.....

AÉRÉ 46 et La Fédération Régionale Occitanie d'Associations de Malades Chroniques et Respiratoires, ont modifié leurs stratégies pour être encore plus proche de ses adhérents.

"Proximité" est dorénavant le maître mot clef adapté pour le programme que nous avons mis en place dans le LOT en pilote sur 12 mois.

Le projet était de vous apporter l'activité physique adaptée à moins de 10 km de votre domicile et ceci une fois par semaine au minimum.

C'est fait !

Nous avons commençé Mercredi 21 Mars 2018 et depuis c'est 408 adhérents qui pratiquent nos séances d'activités physiques adaptées dans une trentaine de communes et ceci à raison de deux séances de 60mn par semaine.

Nous vous communiquons les étapes et les lieux sur simple demande de votre part par téléphone au 07.83.55.00.20.

Christian Meunier

Président

 
TOUT LE MONDE EN PARLE CLIQUEZ SUR LES LOGOS POUR VOIR LES REPORTAGES

 
 
Vidéo de Jean-Christophe de Coignac
 
Photos C.Meunier © 2016-2017-2018-2019 Reproduction interdite
 
 
Société

Le bus de la forme sillonne les routes du Lot pour permettre aux seniors de faire du sport

lundi 18 mars 2019 à 13:02 Par Olivier Lebrun, France Bleu Occitanie

Ce bus transformé en salle de sport, avec vélos d’appartements, tapis roulant, rameurs, va de village en village pour permettre au seniors de pratiquer une activité physique régulière, meilleur remède aux pathologies comme le diabète ou l'apnée du sommeil.

 

Les seniors en plein action dans le bus de la forme à Saint-Céré

Les seniors en plein action dans le bus de la forme à Saint-Céré © Radio France - Olivier Lebrun

Saint-Céré, France

Ce jour-là, le bus de la forme fait étape à Saint-Céré. C’est la première séance du rendez-vous hebdomadaire de sport à domicile, il y en aura trois dans l’après-midi.

« Allez les vieux ! » le ton est donné par Christian Meunier, l’animateur du bus de la forme qui donne le top départ à huit adorables mamies qui ont pris place sur les vélos d’appartement. C’est parti pour 40 minutes d’efforts, ensemble et dans la bonne humeur.

Le bus "Je bouge pour moi" stationne sur la place de la salle polyvalente à Saint-Céré © Radio France - Olivier Lebrun

A la rencontre des seniors 

Micheline - 87 ans – pédale sans s’essouffler, c’est elle qui tire le reste de la troupe ironise Christian Meunier : « Je ne fais plus de vélo maintenant, mes filles m’ont défendu le vélo en ville, alors je viens ici, ça fait du bien !  Çà n’a pas l’air comme ça, mais il nous fait travailler, des fois on est fatigué quand on repart. » 

« Je me trouve bien depuis que je suis à la retraite – commente Elise 85 ans – parce que je fais beaucoup plus de sport qu’avant, tous les jours un peu. Je vois que je vais mieux, maintenant je me sens bien physiquement. »

« J’ai l’apnée du sommeil, j’ai de l’hypertension, du diabète, c’est très bénéfique » constate Fernande, 68 ans.

« J’ai 81 ans - dit sa voisine de vélo – je trouvais que j’étais un peu trop âgé pour aller dans les salles de sport. Mais là, ça convient très bien à des personnes de nos âges. A 81 ans, on ne peut pas être tout à fait en forme, mais c’est vrai que j’ai beaucoup moins de misères de santé. Je pourrais être centenaire, grâce à Christian Meunier ! »

L’effort remède à la guérison

Christian Meunier, ancien éducateur sportif, a créé il y a trois ans l’association Aéré 46 . Lui-même diabétique et souffrant d’apnée du sommeil, il sait qu’il est possible de les soulager grâce à une activité physique régulière.

« 30 minutes par jour suffisent », explique Christian Meunier. « Mon objectif est de sortir les personnes seniors de l’isolement, qu’elles se retrouvent pour faire de l’activité physique. Une pratique régulière suffit à faire reculer le diabète, l’apnée du sommeil, voir une régression jusqu’à 40% des cancers du sein. On fait du vélo, on fait du tapis, on peut faire du rameur, l’essentiel c’est qu’au bout de 45 minutes, les gens sont biens, ils ont la banane, ils sont heureux. »

Christian Meunier prend la tension et fait un bilan complet avant l'effort des seniors - Radio France

Christian Meunier prend la tension et fait un bilan complet avant l'effort des seniors © Radio France - Olivier Lebrun

Aller vers les gens

Rien que sur le département du Lot, il y a 5 500 diabétiques et 12 000 personnes souffrant d’apnée du sommeil. L’association compte déjà plus de 300 adhérents, le bouche à oreille a fonctionné très vite, le bus à chaque étape fait le plein. 

« Cet après-midi, je fais encore deux séances à Saint-Céré, enchaine Christian Meunier . Ensuite on repart à Lacapelle-Marival, à 18h30 on va à Cajarc. Demain matin je fais Parnac, Gindou, Gourdon, Alvignac-les-Eaux, Assier, Thémines, Duravel, Frayssinet-le-Gélat, Labastide-Murat, Sauzet, Crayssac, et Pradines. »

Le bus est déjà reparti sur les routes du Lot, à fond la forme.

 

 
 

Activité physique et sport ?

Il est important de bien différencier activité physique et pratique sportive.

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la santé) : 

On entend par activité physique tout mouvement produit par les muscles squelettiques, responsable d’une augmentation de la dépense énergétique.
La sédentarité (manque d’activité physique) est considérée comme le quatrième facteur de risque de décès dans le monde (6%). 

Le sport est, toujours selon l’OMS :

un « sous-ensemble de l’activité physique, spécialisé et organisé », c’est une « activité revêtant la forme d’exercices et / ou de compétitions, facilitées par les organisations sportives ».

Vous faites une activité physique quand vous récurez votre maison de haut en bas, que vous allez chercher votre pain à pied, quand vous prenez les escaliers, quand vous allez vous promenez le dimanche, quand vous courez avec votre chien…
Vous êtes sportif quand vous allez courir tous les dimanches, que vous pratiquez un sport en club toutes les semaines, que vous faites de la musculation avec des you tubeur tous les jours…
Pas besoin d’être sportif pour faire de l’activité physique, pas besoin d’être inscrit dans un club pour être sportif.
L’avantage d’un club est toute fois, qu‘il est souvent moins dure de se motiver à plusieurs.

Pour tous

L’activité physique est essentiel pour tout un chacun.
Elle diminue le risque de maladies (hypertension, diabète, cancer, …).
L’activité physique permet un meilleur état des os et de toutes les fonctions corporelles.
Elle aide à un meilleur contrôle du poids.

Dans la sclérose en plaques, on parle souvent de déconditionnement à l’effort : moins on en fait, moins on est en mesure d’en faire.
Mais ce principe se retrouve aussi chez des personnes non malades.
Si vous passez votre journée derrière un ordinateur, aller chercher le pain (c’est un exemple, c’est sûre que si vous habitez au milieu de nulle part, vous n’irez pas à pied) vous épuisera voire sera impossible sans voiture.

Avant, le corps médical avait tendance à conseiller aux personnes malades d’arrêter tous sport, de diminuer les activités physiques afin de ne pas se fatiguer.
Maintenant, il est reconnu dans énormément de maladies que garder des activités physiques est essentiel pour la santé physique et morale.

Bien sûr, il ne s’agit pas de se mettre en danger.
Quelque soit votre état de santé, il est important de réfléchir
 et de choisir le sport qui nous conviendra.

Ne vous lancez pas dans le marathon de New York, si vous n’avez plus fait de sport depuis dix ans.
Oubliez (au moins pour un temps), le triathlon si vous ne savez pas nager.

Choisir pour se faire plaisir

Quoi qu’il en soit et je l’ai déjà dit dans des articles précédents, se forcer à faire un sport ou de l’activité physique sous le prétexte que c’est bon pour la santé n’est pas viable.
Vous en ferez un mois, deux si vous avez une forte volonté et vous vous arrêterez.

Le plaisir me semble être le meilleur moteur.
Dans une activité sportive, il n’y a aucun doute.
N’hésitez pas à en essayer plusieurs et à choisir celui qui vous plaît le plus..

Pour les activités physiques c’est un peu différent.
En effet, on peut mettre dedans beaucoup de ces choses que l’on fait parce que l’on n’a pas vraiment le choix.
Par contre, contrairement à ce que l’on peut penser au départ on peut en retirer du plaisir.

Je vais comme beaucoup de personnes malades au moins deux fois par semaine chez le kinésithérapeute.
J’ai la chance que le mien soit top et habite à moins de quinze minutes de chez moi.
J’y vais à pied (sauf quand il pleut) et en plus de me faire faire des économies d’essence c’est devenu un vrai plaisir.

Continuer de bouger à son rythme

L’activité physique peut vous fatiguer mais en fait elle permet de réduire la fatigue.
Petit à petit vous pourrez en faire plus et ne serez plus fatigué juste en prenant votre
 douche le matin – exemple de malade!
Vous pourrez aussi, aller chercher vos enfants à l’école à pied.
Une petite pause au parc sera même possible sans que vous crachiez un poumon.

J’entends des personnes malades dire qu’on leur dit de faire du sport alors qu’elles n’arrivent même pas à faire leur séance chez le kinésithérapeute.
Je suis persuadée qu’il existe un sport pour chacun mais encore une fois ce n’est pas obligatoire.
Ce qui l’est c’est de continuer à bouger malade ou non.

Ça peut être très peu, chacun doit faire à sa mesure en prenant en compte son état au moment présent.
Vous pourrez être de tenter de dire « je ne fais rien » parce qu’avant vous en faisiez beaucoup plus.
Mais le « avant » n’a pas d’importance.

Les choses évoluent que ce soit à cause d’une maladie ou de n’importe quelle autre chose.
N’hésitez pas à changer complètement ce que vous faites comme sport et vos habitudes en terme d’activités physiques.
Vous pouvez choisir de vous mettre à la gym douce pour aller doucement, un sport collectif pour casser avec votre routine….

Soyez indulgent avec vous même.
Cela ne veut pas dire ne pas faire d’effort mais personne n’a jamais gravi l’Everest du jour au lendemain.
En plus, tout le monde ne gravit pas l’Everest et ce n’est pas grave !

 

Le rôle de l'animateur d'activités physiques adaptées aux seniors et personnes âgées

 

Le contexte 

- Si l’on se réfère à la démographie générale de la population française on sait qu’à partir de 2005 et jusque 2020, la population des plus de 60 ans va augmenter  de façon considérable soit environ 8%
- Si on regarde l’espérance de vie elle dépasse 80 ans à la naissance. Elle donne à 60 ans une perspective de 26.5 ans pour les femmes et 21.5 ans pour les hommes *
- Les plus de 75 ans sont 3 fois plus nombreux qu’en 1950 et les plus de 85 ans  5 fois plus qu’à la même époque. On sait que les personnes se fragilisent et que les difficultés de santé augmentent à partir de ces tranches d’âge.
- Le souhait de vieillir en santé et autonome est le plus important pour les personnes interrogées: « tant qu’on a la santé et sa tête… ».
- L’Etat se préoccupe de la préservation de l’autonomie et du bien vieillir en mettant en place et/ou soutenant des programmes d’activités physiques avec les ministères éducation nationale, santé et jeunesse et sports. Il  développe les emplois en faveur du service aux personnes et à leur autonomie.
- Depuis 35 ans, moult expériences ont largement mis en évidence que les personnes actives vieillissent mieux que les sédentaires. (* sources INSEE)

Les activités physiques ont une belle part dans l’impact du bien vieillir car elles influencent la personne de façon holistique :
1. sur le plan biologique : tant sur les aspects mécaniques, énergétiques que moteurs,
2. sur le plan psychique : tant sur la confiance en soi, la sécurisation, que l’humeur,
3. sur le plan relationnel : tant par l’importance du lien, l’appartenance à un groupe, la rupture de la solitude et la participation,
4. sur le plan spirituel : elles sont un moyen de donner du sens à sa vie…

Les Activités Physiques Adaptées aux Seniors et Personnes Agées contribuent au maintien de l’autonomie, à l’acceptation de ses limites, à la tolérance et à la solidarité

- Depuis une trentaine d’année les comportements des français ont changé en matière de pratiques physiques et les jeunes retraités ont plus pris l’habitude de prendre soin de leur corps. Il est cependant utile que les personnes trouvent des activités à leur mesure et permettent de s’adapter à leurs compétences changeantes
- Le regard social a évolué et aujourd’hui, croiser des vieilles gens en survêtement ou sur le départ d’une sortie de ski ou d’un cours de piscine, n’étonne plus. Réserver des créneaux horaires de gymnases, piscines… est devenu logique dans la plupart des communes…

Ces éléments concourent à laisser penser à un avenir prometteur pour le métier d’Animateur d’Activités Physiques Adaptées aux Seniors et Personnes Agées.  Différents secteurs économiques et sociaux où sont présents les plus de 60 ans sont concernés, ceux du tourisme, des loisirs sportifs et de la prévention de la santé. Que cela soit au travers des agences de voyages, de l’hôtellerie, des structures de vacances, des clubs de forme, des associations sportives, des caisses de retraites, des associations de retraités, des communes et des établissements d’accueil pour personnes âgées.

Quel peut être le rôle des ces professionnels d’Activités Physiques Adaptées (A.P.A.)

Leurs rôles sont multiples, tour à tour promoteur, organisateur, animateur.
Promouvoir : l’animateur peut être amené à informer les usagers, les familles, les décideurs et élus…du bien fondé et des bienfaits des APA pour les seniors et personnes âgées. Il pourra organiser des réunions, conférences et campagnes dans le sens de l’information et l’incitation à bouger. Il devra aussi conceptualiser des programmes visant une population ciblée (les personnes en perte d’autonomie, les citadins…) et / ou des thèmes spécifiques (prévention des chutes, activité et hydratation…).

Organiser : il devra à partir de programmes mettre en place toute la logistique permettant la réalisation du projet. Il s’agit de trouver un lieu, se procurer le matériel nécessaire, faire une programmation spécifique au public visé et au contexte spécifique et bien sûr de recruter les personnes.

Animer : c’est mettre la vie dans ce qui précède et le nourrir au travers de l’accueil, de l’enseignement, l’adaptation  et le suivi de ce qui est proposé aux personnes participantes. C’est tout le dialogue qui va s’instaurer pour favoriser la réalisation des objectifs de l’activité.

L’organisation du travail

La première partie du travail réside dans l'organisation des activités et des cours. Je les pense en fonction des objectifs et finalités spécifiques à notre centre.
Par exemple, divers cours comme la gymnastique d'entretien; des cours à base de méthodes douces, de méthodes sensorielles mais aussi de la gymnastique plus traditionnelle, plus dynamique pour stimuler la fonction cardio-respiratoire.

Enfin, pour faire connaître l'activité grâce à des :
conférences à thèmes sur l'intérêt de pratiquer des activités physiques après 50 ans, ou encore sur le thème du coeur, de la nutrition... avec des intervenants extérieures spécialisés.

Voilà vous en savez un peu plus...Alors ? On bouge ensemble...

 
LE SOLEIL ÉTAIT LÀ - LES RANDONNEURS DE CAZALRONDO ÉTAIENT LÀ - AERE 46 - BELLE MATINÉE A CAZAL
  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  

 
CONSULTEZ LE PLANNING DES VILLES QUI NOUS ACCUEILLENT - CLIQUEZ ICI

 

AÉRÉ 46 et La Fédération Régionale Occitanie d'Associations de Malades Chroniques et Respiratoires, ont modifié leurs stratégies pour être encore plus proche de ses adhérents. "Proximité" est le maître mot clé le mieux adapté pour le programme que nous avons mis en place dans le LOT en pilote sur 12 mois. L'objectif est de vous apporter l'activité physique  à moins de 10 km de votre domicile et ceci une fois par semaine au minimum.

C'est fait ! nous avons 40 communes qui nous dit OUI .

40 communes nous ont dit OUI pour le prêt d'une salle gracieusement. Des partenaires privés nous ont financé l'achat du véhicule et du matériel (Vélos et Tapis de Marche).

Nous vous communiquons les étapes et les lieux sur simple demande de votre part par téléphone au 07.83.55.00.20. ou en remplissant le formulaire ICI

Toutes les normes de sécurité ont été vérifiées et validées.

A bientôt

Christian Meunier

Président

 

 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2019 SAISON 2018

AÉRÉ - FAMCER

 

AÉRÉ 46 - LABASTIDE - MURAT 46

 
 

AÉRÉ et FAMCER

 
 

AÉRÉ 64  - SAINT PALAIS